Èesky Slovensky English English Deutsch Deutsch  
connexion | panier | registration
Histoire de la Monnaie de Prague

 

Dans le passé lointain le droit de frapper la monnaie revenait au souverain et les pièces étaient considérées comme sa propriété. A l’époque le monnayage qui faisait partie de ses privilèges, c’est à dire des régales, englobait également le droit de contrôle de la qualité des pièces et la gestion de la circulation de monnaie. La régale monétaire était gérée par le maître monnayeur royal.

Plusieurs ateliers monétaires se trouvaient sur notre territoire entre le 10e et le 13e siècle. Néanmoins celui de Prague faisait partie des plus importants ateliers en Bohême.
 
La tradition pragoise de frappe de monnaie est plus ancienne que celle de Kremnica (1328) ou celle de Vienne (1194) mais contrairement à ces villes, Prague ne peut pas se vanter d’une activité continue. Dans son histoire millénaire, des périodes de frappe de pièces célèbres alternaient avec de longues périodes de fermeture de la Monnaie. Elle changeait de fondateurs et de lieux d’activité.
 
La plus ancienne étape de fabrication pragoise de monnaie est représentée par les frappes datant de la période entre la deuxième moitié du 10e siècle et le début du 11e siècle. Bien que la position de la Monnaie de Prague ait été sans doute importante jusqu’à la fin du 13e siècle, il n’est pas possible d’identifier sa production de l’époque de manière fiable. En effet, au début du 11e siècle les deniers tchèques ne comportaient plus de marques des ateliers monétaires.
 
Le début de frappe des gros de Prague aurait pu commencer en 1300 à Prague, comme son nom le porte à croire. C’était justement les célèbres gros de Prague de Venceslas II qui bénéficiaient de toutes les facettes du sommet de l’art monétaire de l’époque et surtout de la qualité de frappe.
 
La centralisation du monnayage tchèque et la création du gros de Prague en 1300 ont eu pour conséquence le transfert des activités monétaires à Kutná Hora et l’arrêt de la frappe des pièces à Prague.
 
Cependant la frappe a été rétablie à Prague aux alentours de 1325. Les florins, les premières pièces tchèques en or, ont été frappées également à Prague (1325). Jean Ier de Luxembourg a sollicité des spécialistes originaires de la ville toscane de Florence pour frapper les florins à partir de l’or provenant de l’extraction locale tchèque. Soumise directement à l’autorité de la Chambre royale, la frappe de ces pièces était centralisée à Prague. La fabrication réalisée à la Monnaie de Prague a augmenté rapidement sous le règne de Charles IV qui a fait fermer les Monnaies de Kutná Hora et de Jáchymov.
 
La frappe régulière de la pièce d’or a été rétablie à Prague une fois de plus sous le règne de Vladislav II Jagellon et de Louis Jagellon. Ferdinand Ier a également prolongé de manière continue la frappe du ducat d’or. Justement sous son règne, en 1539, une frappe régulière de pièces d’argent a été rétablie à Prague. Elle s’est poursuivie avec de nombreuses interruptions jusqu’en 1856.
 
En 1927 on a commencé à établir un nouveau projet de Monnaie de Prague. Néanmoins ce projet a été annulé et la monnaie tchécoslovaque a été frappée dans la ville slovaque de Kremnica.  Plus tard le gouvernement de protectorat n’a pas non plus offert de Monnaie à Prague. Après le détachement de la Slovaquie, les pièces étaient frappées dans l’usine de fabrication de meubles en métal Vichr et coll. située à Lysá nad Labem. Après la seconde division de la Tchécoslovaquie en 1993 on n’a pas trouvé d’endroit dans la capitale pour construire la Monnaie. Un nouvel atelier monétaire a été créé par manque de temps dans une entreprise de fabrication traditionnelle de bijoux de fantaisie à Jablonec nad Nisou.
 
Différents endroits, des maisons et des palais avec une histoire marquée par les activités de la Monnaie, se trouvent dans toute la ville de Prague.
 
La plus ancienne Monnaie de Prague se trouvait probablement à proximité de la 3e cour du château de Prague. Cependant il n’est pas exclu que les premières pièces aient été frappées au pied du château près de la place de Malá Strana et que la frappe au château ait commencé plus tard. Des pièces avec une inscription de lieu de frappe PRAGA CIVITAS (la ville de Prague) témoignent de son activité.
 
L’atelier situé au pied du château aurait déménagé à Vyšehrad où il aurait fonctionné un certain temps. Ce sont finalement les deniers (pièces de l’époque) issus de la Monnaie locale des Prémyslides qui amènent par leurs inscriptions le premier témoignage écrit de l’existence de Vyšehrad. Trente-deux variantes de deniers tchèques ont vu le jour dans cet atelier monétaire entre 992 et 1012. La majorité des deniers de Vyšehrad ont le nom du souverain (habituellement BOLEZSAV ou BOLEZLAUS) sur leur avers, suivi du titre DVX. Le plus souvent on rencontre BOLEZSAV ou BOLEZLAUS. Le lieu de frappe VAISGRAD, VSIGRAD ou VITTEGDAD se trouve généralement  sur le revers.
 
La Monnaie de Vyšehrad se caractérise par l’utilisation d’expressions slaves à la place des latines utilisées habituellement.
 
Un vaste bâtiment au coin des rues Celetná et Ovocný trh est situé à l’endroit où se trouvait la cour de la reine tchèque au 14e siècle, à proximité immédiate de la cour royale. Après le décès du roi Venceslas IV, le siège situé sur le chemin des riches mines d’argent de Kutná Hora a été acheté par la municipalité de la Vieille Ville qui l’a transformé en atelier monétaire. Il a fermé en 1434 pour rouvrir en 1539.
 
Après 1755 l’hôtel de la Monnaie de Prague a été construit par le plus grand maître monnayeur, le comte František Josef Pachta de Rájov selon le projet d’A. Kuntz dans la rue Celetná à l’endroit où se trouvaient trois maisons médiévales. La Monnaie a arrêté ses activités suite à l’ordre de l’empereur en 1784. L’établissement a été transféré dans une maison de l’administration bancaire située dans l’actuelle rue Husova.
 
La société récente Pražská mincovna a. s. (Monnaie de Prague, s. a.) fondée en 2011, ayant son siège dans l’édifice de la Maison Municipale, souhaite renouer avec cette tradition ancestrale de frappe de la monnaie à Prague.

 

 

 

 

 


 










Monnaie de Prague. Fabricant de qualité supérieure pièces de monnaie en métal précieux.
 

Monnaie | Les Contacts | Nos médaillés | Prague Boutique | Bratislava Boutique | Erreur sur la page | Écrivez-nous
Prague-Mint.eu - Monnaie tchèque pour les collectionneurs de raretés. Monnaies et médailles de métaux précieux. © 2015 Prague Monnaie

 
Investment gold